L'évaluation du cours a été réalisée via une fiche préétablie qui a été remplie par les étudiants inscrits (voir annexe1). Cette fiche comprend :

  • Une 1ère partie descriptive des étudiants inscrits et ayant participé à ce cours et à cette évaluation.
  • La 2ème partie concerne l’appréciation générale de l’enseignement
  • La 3ème rubrique traite le coté pédagogique du cours (son choix, ses objectifs….)
  • La 4ème partie évalue l’organisation du cours
  • Une conclusion évalue la satisfaction et les recommandations éventuelles

 

Il s’agit de 19 fiches provenant de 5 étudiants de sexe masculin (4 physiciens et 1 informaticien) et de 14 étudiants biologistes de sexe féminin dont 2 en étude médicale.

Les réponses des fiches ont été saisies sur tableau Excel (ci-joint) et l’analyse statistique a été réalisée par le logiciel SPSS (ci-joint les tableaux des résultats).

Les résultats révèlent globalement que :

  • Le cours était très intéressant, assez dense et de difficulté moyenne. Les redites observées dans 48.46% des cas, concernent surtout le thème des maladies auto-immunes (MAI). Néanmoins, ces redites constituent un lien (enchaînement) logique entre les différentes présentations. Cet enchainement était très apprécié et recommandé par les étudiants. Par ailleurs, il est à remarquer que la prédominance des biologistes (14 étudiants) par rapport aux physiciens (4+1 informaticien) dans l’effectif des étudiants, explique les 37.5% des types de réponses les plus appréciés en faveur du thème MAI comparativement aux 12,5% des types de réponses les moins appréciés concernant l’analyse des images
  • Sur le plan pédagogique les objectifs bien définis du cours (81.5%) étaient en adéquation avec ceux du projet AIDA ce qui a permis de les atteindre en fin de l’enseignement dans 74.21% des cas. Par ailleurs, le mode interactif, tant apprécié de ce cours, a permis de noter 77.36% d’interactions entre enseignant et étudiant. Toutefois, il a été noté deux principaux problèmes :
    1. Le déséquilibre du temps imparti à chacun des 2 thèmes (analyse d’images et MAI). En effet, si ce temps était en moyenne d’une demi- heure pour chaque chapitre concernant les MAI, il dépassait une heure pour les différentes interventions de l’analyse d’images avec une perte de la concentration et par conséquent une moins bonne assimilation.
    2. La langue de l'enseignement. Même si tous les power-points des différentes interventions étaient préparés en anglais, la majorité du cours était présentée en italien
  • Quant à l’organisation du cours, la satisfaction atteint une moyenne de 78% globalement. Cette moyenne est de 80% partagés entre l’adaptation des salles et leur équipement. Il est à signaler qu’une séparation du desk de l’inscription, du staff organisationnel et de la salle des présentations est fortement souhaitable. En effet, à plusieurs reprises le cours était perturbé par les discussions, non intentionnelles bien sûr, entre les membres du staff.
  • Au total, la satisfaction globale de cet enseignement est de :
    1. 80.5% quant à l’évaluation des enseignants du point de vue implication, efficacité et intérêt.
    2. 79.4% pour le contenu de l’enseignement
    3. 74.7% d’acquisition des connaissances par les étudiants

De plus, 10/19 étudiants (53%) ayant répondu à la question : faut il modifier ou améliorer le cours ? 9/10 (90%) ont répondu : Non, ce qui est en faveur une grande satisfaction.

Suggestions éventuelles pour le cours prévu en TUNISIE :

    1. Equilibrer le temps imparti à chaque thème et à chaque chapitre au sein du même thème.
    2. Choisir l’anglais en tant que langue officielle avec interprétation simultanée (italienne et/ou française)
    3. Prévoir pour le local, la disponibilité, en dehors de la grande salle de l’enseignement, 2 petites salles (une pour l’accueil des participants + une pour les membres du staff d’organisation).

Pr. Gorgi Yousr
Projet AIDA
Partenaire 6
HCN