Objectifs du projet

L'Immuno-Fluorescence Indirecte (IFI) est la technique de référence pour le diagnostic des MAI et est toujours la plus utilisée pour sa sensibilité, la spécificité de la réponse, la reproductibilité et la facilité d'exécution.


Le principal inconvénient de la technique IFI est sa subjectivité dans l'interprétation des résultats, hautement dépendante de l'expérience de l'opérateur. Comme pour le diagnostic radiologique, la lecture de l'échantillon par deux observateurs différents est fortement recommandée pour diminuer la probabilité de diagnostics erronés. L'introduction de nouvelles approches modernes fondées sur des systèmes informatiques représente un soutien économique et efficace pour le diagnostic des MAI. Ainsi, il est possible d'adopter un système informatique automatique de classement visant à définir les modèles d'auto-anticorps observés et à améliorer significativement la qualité de la technique IFI et la performance de l'opérateur dans le diagnostic des MAI.

Les technologies numériques dans le domaine de l'imagerie diagnostique sont à l'origine de profonds changements dans la gestion des flux de travail dans les services hospitaliers et dans les capacités de diagnostic offertes aux médecins. Dans ce contexte, l'employabilité des entreprises qui s'occupent de TIC appliquées à l'industrie médicale aura de grandes opportunités commerciales.

L'ensemble de ces données nous ont amenés à envisager les objectifs spécifiques suivants.

  1. Apporter des améliorations aux processus organisationnels et de décision des politiques de santé publique dans les régions concernées.
  2. Améliorer les études et le diagnostic des MAI à travers l'application et la validation de systèmes informatiques.
  3. Augmenter les opportunités d'emploi dans le secteur des TIC appliquées à la santé.

L'ensemble de ces données nous ont amenés à envisager les objectifs spécifiques suivants.
Ces objectifs spécifiques seront atteints à travers l'obtention d'un ensemble de résultats escomptés.

  1. L'amélioration des processus organisationnels et de décision des politiques de santé publique passera par la construction d'un partenariat horizontal inter- institutionnel (entre les établissements de santé) et vertical (région / province / Université / ASP). Le projet vise à utiliser les possibilités de coopération entre les structures universitaires et sanitaires siciliennes et tunisiennes en vue d'accroître la synergie entre les pays méditerranéens dans la recherche et l'enseignement supérieur compte tenu aussi de l'implémentation de nouvelles technologies en Méditerranée et des utilisateurs transfrontaliers dans les pays nord-africains.Les Structures Sanitaires engagées dans le projet contribueront à la durabilité institutionnelle des procédures mises en œuvre.
  2. L'amélioration des études et du diagnostic des MAI à travers l'application et la validation de systèmes informatiques passera par :
    1. La constitution d'une base de données d'images de tests IFI avec rapport.
    2. La validation des Systèmes Informatiques Expert pour le support au diagnostic IFI appliquées dans les hôpitaux impliqués.
    3. La coopération entre La Sicile e la Tunisie dans la recherche et la formation dans le domaine de l'immunologie et de l'imagerie médicale.
    4. Réalisation des études épidémiologiques sur les MAI dans régions proches mais différentes. Le projet portera particulièrement sur le développement et l'application de techniques innovantes pour le diagnostic des MAI, comme le diabète ou la sclérose en plaques, avec lecture par ordinateur des images de test IFI. Le projet prévoit l'installation, dans des hôpitaux de la Sicile et la Tunisie, de stations de rapports pour les tests IFI, avec un logiciel très novateur développé à l'Université de Palerme. Le soutien technique sera fourni par l'équipe de recherche du Demandeur, et autres sociétés affiliées. Le logiciel utilise "les Systèmes Experts", développés avec des techniques de l'intelligence artificielle (AI) en usage; ces algorithmes nécessitent des stades d'apprentissage qui, selon un protocole protégé déjà établi dans d'autres domaines, tient compte des informations obtenues directement à partir des images et des données incluses dans les dossiers médicaux compilés directement par les médecins. Ainsi, la coopération entre les partenaires de ce projet, permettra une meilleure optimisation des systèmes experts et l'équipement adapté des services cliniques et laboratoires en Sicile et surtout à Tunis. En outre, la possibilité d'entreprendre des études épidémiologiques dans les pays frontaliers, voisins en géographie et climat, mais différents dans les coutumes, les habitudes, les problèmes sociaux, offre un intérêt scientifique unique pour poursuivre d'autres études et applications.
  3. L'augmentation des opportunités d'emploi dans le secteur des TIC appliquées à la santé passera par de nouvelles activités de distribution, production et services dans ce domaine que ce soit à Tunis ou en Sicile. En effet, l'équipe de recherche interdisciplinaire à l'Université de Palerme, composée de physiciens, ingénieurs et médecins, a mis au point le logiciel de lecture des tests IFI. Pour mettre ce logiciel sur le marché après sa validation, cette équipe vise la création à Tunis d'une start-up pour sous-traiter certaines activités (création d'interface conviviale, commercialisation). Cette équipe a acquis, durant des années, une bonne expérience concrétisée par la création en Sicile d'un Spin-off, la société CyclopusCAD Srl, spécialisée dans le domaine de l'imagerie médicale.

Evénements

Désolé, aucun événement.

Vidéos

 

 

 

 

 

Articles importants

Partenaires

Responsable de la communication

Prof. Giuseppe Raso
Tél.: +39 09123899061
mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S5 Box

Inscription